Contre les violences conjugales (hétérosexuelles), Ovaire et contre tout !

Dans le cadre d’une relation hétérosexuelle, la violence conjugale c’est la violence exercée par un homme sur une femme. Elle peut prendre diverses formes : des coups, des insultes, des menaces, du harcèlement moral, des humiliations, des viols et agressions sexuelles, de la manipulation,…

– Au moins 1 femme sur 10 a été agressée par son compagnon au cours des 12 derniers mois.
– Chaque année en France, 75 000 femmes sont victimes de viol.
– 8 violeurs sur 10 font partie de l’entourage de leur victime et 3 violeurs sur 10 sont le partenaire ou conjoint de leur victime.

Il est donc impossible que ces violences ne s’exercent pas dans nos milieux (punk, alternatif, militant….). Récemment, à Bordeaux, certaines d’entre nous ont subi ces violences. Ceux qui disent le contraire ferment les yeux et entretiennent la loi du silence.
Ces situations de violence sont tellement banalisées qu’elles en deviennent invisibles.

Une femme sur dix agressée par son compagnon, ça veut dire que dans un concert ou une manif de 200 personnes, on croise au moins une dizaine de filles qui sont agressées par leur mec, ce qui veut dire aussi une dizaine de mec qui agressent leur copine.

EN AUCUN CAS LES FILLES NE SONT COUPABLES OU COMPLICES DES AGRESSIONS QU’ELLES SUBISSENT, QUOIQU’ON LEUR DISE.

Elles ne les provoquent pas, ne sont pas TROP grande-gueule, TROP vulgaires, TROP chiantes, TROP frigides, TROP salopes, TROP dures, PAS ASSEZ cool, PAS ASSEZ ouvertes… Ni ces raisons, ni aucune autre ne pourra justifier une agression.

Le patriarcat est un système de domination qui permet aux hommes de frapper, insulter, humilier des femmes en toute impunité. Une de ses armes est la loi du silence.

FACE A LA SOLIDARITÉ MASCULINE QUI S’EXERCE,
LES FILLES NE PEUVENT COMPTER QUE SUR ELLES-MÊMES.
AFFIRMONS QUE NOUS NE SOMMES PAS D’ACCORD,
BRISONS LA LOI DU SILENCE !

Si tu te retrouve dans ce tract, diffuse-le!

Collectif Anarcha-féministe Ovaires et Contre Tout

Même si la situation paraît inextricable, qu’on pense qu’on n’arrivera pas à s’en sortir et à tout assumer seule (enfant, fric, appart…), et si c’est vrai que c’est souvent compliqué, il existe plein de solutions. Certaines sont temporaires, partielles, un peu pourries et pas totalement satisfaisantes…

Mais on peut toutes s’en sortir et aider les copines à s’en sortir. On peut parler à des copines, se faire héberger par des proches, ne pas rester seule, contacter des associations, gueuler un coup, casser des genoux, faire du wendo ou de la boxe, militer dans un groupe féministe…

Quelques structures spécialisées dans l’accueil et le soutien de femmes vivant des situations de violences : (sur la région de Bordeaux)

CAUVA (Centre d’accueil en urgence des victimes d’agression) : prise en charge médico-légale, sociale, psychologique et judiciaire.
Ouvert de 8h à 22h.
Groupe hospitalier Pellegrin
Place Amélie Rabat-Léon
33076 Bordeaux
05 56 79 87 77

Accueil Violences 33 : permanence d’accueil individuel et collectif des femmes victimes de violences. Ouvert le lundi de 10h à 14h.
18, rue ste Colombe
33000 Bordeaux
05 56 44 14 44

La Maison des Femmes : permanence d’accueil, d’écoute, d’information et d’orientation. Ouvert les lundi, mardi et jeudi de 14h à 18h.
27, cours Alsace et Lorraine
05 56 51 30 95

Le Collectif Féministe contre le viol : du lundi au vendredi de 10h à 19h, appelez le 0800 05 95 05 (numéro vert gratuit depuis un poste fixe)

(les images ont été prises à l’Athénée Libertaire à Bordeaux en 2012)

Publicités
Cet article, publié dans Affiches, Hétérosexisme, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s